La tradition des Sceaux est en danger!

ACCÉLÉRER LE CHANGEMENT DE CETTE VIEILLE COUTUME

En 2020, le monde fait face à l’une des pires crises jamais vues, le COVID-19.
Il va s’en dire que cette situation interfère avec la possibilité d’être en contact physique rapproché avec les autres et dont beaucoup d’entre nous dépendent.
Le COVID-19 a changé nos vies quotidiennes et nos valeurs, en particulier les situations où la présence physique était indispensable et qui est considérée maintenant comme risquée. Heureusement, et ce, grâce à l’évolution d’internet, nous pouvons continuer à communiquer via les écrans et travailler de la maison.

Au Japon, l’utilisation des sceaux pour l’authentification est devenue le point central de critiques au Japon, où presque tous les documents ont besoin d’être estampillés avec un sceau pour validation.
Afin d’avoir une autorisation, même isolées et sous quarantaine, certaines personnes ont dû aller dans des bureaux et administrations juste pour apposer leur sceau, car les signatures ou “sceaux digitaux” ne sont pas valides.
Réalisant cette situation critique, le nouveau gouvernement, qui a débuté en septembre, a démarré la procédure et accélère le mouvement afin de changer cette “vieille” coutume.

Depuis les temps anciens, beaucoup de coutumes ont été créées et ont disparu.
Est-ce que la date de péremption de la tradition des sceaux est finalement arrivée?

Si la raison d’être des sceaux n’était juste que pour les autorisations et la reconnaissance, il aurait mieux valu qu’ils soient substitués par les signatures ou sceaux digitaux.
Mais, est-ce vraiment tout ce qu’ils représentent?

Voulez-vous soutenir les Sceaux japonais ?
QUE SONT LES SCEAUX?
MAÎTRE FABRICANT DE SCEAUX
HISTOIRE DE SCEAUX

taiseki_footer_logo

37 Kurumada, Minobu-cho, Minamikoma-gun, Yamanashi, 409-3116, JAPAN.