L’Histoire des Sceaux

POSSÉDÉS PAR CEUX DE HAUT RANG

Depuis 5.000 av. J.-C. – ou même avant – les humains ont utilisé des sceaux pour s’identifier.
Ils ont été inventés en Mésopotamie, une ancienne région située dans la partie est de la Méditerranée, près de l’Irak, l’Iran, la Syrie et la Turquie d’aujourd’hui.
A l’origine, les sceaux étaient fabriqués avec du calcaire de forme cylindrique.
Ils étaient finement sculptés ou gravés sur leurs côtés.
Pour faire l’impression à l’encre, ils faisaient rouler le sceau en appuyant légèrement dessus.
Ceux qui possédaient leurs propres sceaux étaient, sans nul doute, de haut rang social.
Ils portaient leurs sceaux sur une corde ou chaîne autour du cou comme un collier.
Ce n’était pas seulement un bel accessoire, mais c’était aussi une façon de montrer son pouvoir!

La culture des sceaux s’est répandue partout dans le monde.
Leur utilisation variait selon l’époque et lieu.
Sous le système féodal, seuls les rois ou nobles très haut placés avaient le droit d’utiliser leurs propres sceaux.
En d’autres termes, les citoyens ordinaires n’avaient pas à devoir s’authentifier ou se symboliser.
Maintenant, le monde est devenu démocratique, où tous ont le droit d’exprimer leur individualité ; cependant, la culture des sceaux a disparu dans de nombreux pays. Comme vous le savez, les gens utilisent des signatures plutôt que des sceaux, car elles sont bien plus accessibles.

Au Japon, le sceau le plus ancien trouvé était composé de 95% d’or; il a été conféré par l’empereur de la Dynastie Han en 57 av. J.-C. pour autoriser le Japon comme étant son état vassal. Ici aussi, les sceaux ont été utilisés par les empereurs et familles aristocratiques à un stade précoce dans les affaires publiques.
Durant l’ère de la guerre civile, les seigneurs féodaux utilisaient les sceaux pour la correspondance.
Normalement, le nom était gravé sur le sceau, mais certains samouraïs ont créé leurs sceaux avec leurs principes ou les images qu’ils aimaient.

A partir du 17ème siècle, l’utilisation des sceaux n’était plus limitée seulement au Shogun et seigneurs féodaux ; les marchands ont commencé à les utiliser pour leurs contrats d’affaires et même les citoyens ordinaires possédaient également le leur.
Comme les sceaux garantissaient les propriétés des Japonais, ils étaient considérés comme la seconde chose la plus importante juste après la vie; et donc, la culture des sceaux a continué.
Cette tradition a perduré, et ce, même après que le Japon aie changé drastiquement vers un pays “moderne et occidentalisé” au 19ème siècle, sous le gouvernement qui voulait mettre en place les signatures à la place des sceaux.

Cependant…

En haut: Ukiyoe de Takeda Shingen (1521-1573) .
Au milieu: les sceaux exclusifs de Nobunaga, “Unifier la nation par la force” et
“Image de Dragon” de Shingen.
En bas: Portrait d’Oda Nobunaga (1534-1582).

Voulez-vous soutenir les Sceaux japonais ?
QUE SONT LES SCEAUX?
MAÎTRE FABRICANT DE SCEAUX
HISTOIRE DE SCEAUX

taiseki_footer_logo

37 Kurumada, Minobu-cho, Minamikoma-gun, Yamanashi, 409-3116, JAPAN.